Sélectionner une page

Parmi les métiers de la restauration, celui de maître d’hôtel est sans doute l’un des plus importants. C’est en quelque sorte le premier visage de l’établissement car il est là pour servir les clients venus déjeuner ou dîner. On l’appelle aussi chef de salle dans certains cas, mais il faut noter qu’il n’est présent que dans les hôtels restaurants de haut standing, car les clients s’attendent à un service de qualité. Il est donc peu probable qu’on trouve un maître d’hôtel en restauration rapide.

 

 

En quoi consiste le métier de maître d’hôtel ?

Le principal rôle des maîtres d’hôtel est d’accueillir les clients et de les conduire à leur table. Il est tenu de leur présenter la carte et de les conseiller sur les choix des plats. De ce fait, il doit parfaitement maîtriser la carte. Il doit être en mesure de répondre à toutes les questions des clients, puis céder la place au sommelier pour que ce dernier leur conseille un vin.

Le service en salle est sous la tutelle du maître d’hôtel. Le chef de rang qui est chargé d’assurer le service est aussi sous ses ordres. L’objectif du maître d’hôtel est de faire en sorte que les clients soient satisfaits. De ce fait, il peut intervenir pour différentes actions, comme le découpage de la viande ou le décorticage des fruits de mers. Après le service, il s’assure que tout se remette en ordre afin que les prochains clients soient reçus dans les mêmes conditions.

Le maître d’hôtel a enfin la charge de former et de gérer le personnel (cuisiniers, commis de cuisine, serveurs…). Les recrutements en hôtellerie restauration sont nombreux. Maître d’hôtel fait partie des métiers du secteur très recherchés à l’heure actuelle.

 

 

Quelle formation suivre pour devenir maître d’hôtel ?

Il est indispensable en premier lieu d’être en possession d’un Bac technologique en hôtellerie ou d’un Bac Pro Commercialisation et Services en restauration. Ensuite, il est possible d’enchaîner avec un BTS hôtellerie restauration, option mercatique et gestion hôtelière ou option art de la table ou arts culinaires. Pour augmenter vos chances d’être recruté, vous pouvez aussi décrocher une mention complémentaire barman ou sommellerie.

Quoi qu’il en soit, il est indispensable de débuter en tant que chef de rang avant de devenir maître d’hôtel car ce poste requiert une certaine expertise et de l’expérience en gestion de salle. Désormais, il est aussi indispensable de maîtriser plusieurs langues étrangères, en vue de faciliter le dialogue avec les clients.

Les apprentis ou les jeunes diplômés doivent donc commencer en bas de l’échelle avant d’espérer être promus au rang de maître d’hôtel. Mais une fois à ce poste, une évolution de carrière est également possible. En général, l’agent polyvalent peut devenir directeur de restaurant ou directeur d’hôtel. S’il en a les moyens, et notamment grâce à ses acquis, il peut même devenir le propriétaire d’un restaurant ou d’une brasserie. En savoir plus.

 

Ce qu’il faut savoir

En plus de devoir suivre une formation dans une école hôtelière, le maître d’hôtel est une personne ayant le sens du contact et du relationnel. Son métier requiert de lui une grande discrétion et en même temps une grande présence pour être au service du client à tout moment. Il doit aussi avoir une bonne résistance physique puisqu’il sera debout durant l’intégralité de son service.

Les offres d’emplois et les postes à pourvoir sont assez nombreux. Outre les restaurants haut de gamme, les grandes chaînes de restaurants et le secteur du tourisme hôtellerie recrutent aussi souvent des maîtres d’hôtel pour rehausser l’image de leur établissement. Si vous avez toutes les compétences requises pour exercer ce métier, l’industrie hôtelière vous ouvrira ses portes.